mercredi 27 octobre 2010

Deraeocoris ruber

J'avais celui-ci dans mes tablettes depuis le printemps, et je crois avoir trouvé son nom, il s'agirait d'un juvénile de deraeocoris ruber, qui fait partie de la famille des miridae.
Il évolue sur les orties, et c'est un prédateur des fausses-chenilles du Nématine du bouleau (tenthrèdes) donc utile, car ces fausses-chenilles ravagent tout sur leur passage !


J'ai découvert un site anglais d'identification des hémiptères , voir ici, les British bugs.

5 commentaires:

laubaine a dit…

je ne l'ai jamais vu

lejardindelucie a dit…

Jolie photo d'un juvénile , en effet , il ressemble bien à Deraecoros ruber.Ces punaises ont des formes très différentes de celles de l'adulte!

Armindo C. Alves a dit…

Fora, em trabalho, práticamente só tenho feito visitas sem comentar.
Grande e excelente variedade. Desde "campanulas", "champignons" e um grande numero de "insectes", tudo magistralmente fotografado, a testemunhar um excelente trabalho em prol da preservação e divulgação das espécies e da natureza.
Parabéns. Obrigado!

Cumprimentos.

Noushka a dit…

Elle est rigolote cette larve! Je ne l'ai pas rencontrée, c'est donc avec grand plaisir que je la découvre ici!
Ces identifications sont un vrai casse-tête parfois et c'est bien normal que certaines photos restent "coincées" dans un dossier on bon moment... tant qu'on ne les oublie pas!!
Merci pour le lien, j'y ai fait tour et l'ai mis en marque page!

Monique et Daniel a dit…

Merci a tous, je suis ravi d'avoir pu identifier cette juvénile, grâce à vos conseils avertis !

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...