dimanche 20 février 2011

La véronique de Perse, veronica persica

Qui n' a jamais été envahi par cette mauvaise herbe, la véronique de Perse, veronica persica que l'on trouve en abondance dans les potagers, en cette saison?
La véronique de Perse appartient à la famille des scrophulariaceae.
Elle est si minuscule, et si attirante, qu'on la cultiverait volontiers  dans un petit coin! Il nous prend même l'envie de la photographier !
Mais là les ennuis commencent: Elle a besoin de plein soleil pour s'épanouir pleinement, il faut s'allonger tout proche car elle est minuscule, et la mise au point est un casse tête, a cause de ses deux étamines et de leur ovaire ; il faut donc trouver l'ouverture ad-hoc pour garantir une bonne profondeur de champ, ce qui relève de l'exploit. Clichés:




La photo ci-dessus met en évidence la feuille  très découpée, au bout d'une tige assez velue, et la photo du dessous (au flash) montre la fleur en train de se refermer lorsque la lumière faiblit:


5 commentaires:

Dominic Gendron a dit…

Magnifique images aux couleurs très agréables!

Darthmagus a dit…

Tes photos sont belles. J'aime particulièrement la 1ère.

Noushka a dit…

Elles sont adorables, ces petites Véroniques!
Quelles jolies photos!
Nous les avons tout l'hiver, par ici!
C'est vrai que c'est minuscule!
Bravo!

Lucie a dit…

J'aime beaucoup ces petites fleurs qui sont parmi les premières à égayer la prairie.Tes photos sont très réussies.Il y a une minuscule abeille qui vient s'y régaler et laà aussi c'est un exploit que de la photographier correctement.

Monique et Daniel a dit…

Merci à vous tous,
ces petites fleurs sont très communes, mais... j'ai été tenté!

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...