dimanche 31 août 2014

La Scolie hirsute, Scolia hirta

Hymenoptera > Scoliidae > Scolia

Ces belles Scoliidae sont des guêpes solitaires qui parasitent les larves de coléoptères, tels les Cétoines; pour cela les femelles creusent la terre avec leurs pattes crochues, pour aller pondre dans ces larves.
Nous ne les verrons pas à l'œuvre, ici nous présentons un mâle de Scolia hirta, de taille 20 à 22 mm, surpris en train de fouiller au cœur d'une fleur de Panicaut de mer, Eryngium maritimum, sur la plage de La Turballe (Loire-Atlantique). On dit que la Scolie hirsute recherche les fleurs bleues? le soleil fait briller la noir corbeau de son corps les ailes ont des reflets bleutés, et les deux anneaux jaunes de son abdomen contrastent et tirent l'œil. Il ne faut pas l'embêter, elle a un dard...
 Le mâle se distingue de la femelle par:
- ses antennes plus longues que celles de Madame,
- les trois épines (que l'on pourrait prendre pour le dard...) à l'extrémité de son abdomen velu.



Impossible de la confondre avec la Scolie des jardins, Megascolia maculata, dont la taille peut atteindre 40mm, et dont la tête est orangée.

1 commentaire:

Karine A. a dit…

Il me semble avoir lu quelque part que seules les femelles peuvent piquer...
J'en rencontre souvent par chez moi, mais j'ai des difficultés à distinguer les différents types

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...